Bienvenue sur le site web du FC Rodange 91 - Un Club, Une Histoire, Une Passion...

Le Coin de la Presse

12.09.2016 09:28

FC Mondercange - FC Rodange 91

Mondercange avait réalisé une préparation quasi parfaite. Jacques Muller disait se méfier, il avait raison  : après quatre journées, son équipe en est toujours à zéro point. Bien qu'attendue, la rencontre ne tient pas ses promesses en première période. À ne pas vouloir perdre un match, on se concentre bien souvent plus sur son placement et à contenir l'adversaire. Mais à former un bloc, on ferme les espaces et le jeu ne se décante que difficilement. La rencontre se déroule ainsi sans domination apparente, prenant une tournure très défensive. La peur d'être la première équipe à laisser filer une occasion prend le pas sur le fond de jeu.

De part et d'autre, quelques débordements toutefois. Le couloir droit de Mondercange est dynamisé par la paire Mvele et Baizidi. À eux deux, le ballon est facilement remonté aux avant-postes... sans toutefois obtenir des situations de frappes. Rodange perd plus rapidement le ballon en privilégiant de longues relations qui se montrent trop aléatoires. Ce n'est que vers la demi-heure de jeu que Mondercange réussit à s'approcher du but de Goedert par des centres de Nguyen. La première frappe de la rencontre est toutefois déclenchée à la 28 e par le Mondercangeois Mvele.

Au retour des vestiaires, Rodange se permet plus de libertés et vient enfin apporter une première frayeur à Roulez par un ballon filant devant sa ligne de but après deux minutes de reprise. À la 50 e , sur une faute de Wetie, Rodange obtient un coup franc plein axe à l'entrée de la surface. Si bien placé que Bahovic enroule sa frappe au-dessus du mur pour prendre Roulez à contre-pied : 0-1. Le duel est lancé. À présent, Rodange est le mieux loti dans cette rencontre, mais un but reste une avance fragile. Conscient de la situation, Bahovic continue à mettre la pression sur Roulez par une belle frappe second poteau des 25  mètres (72 e ) suivi par El Guerrab qui manque le cadre de peu, trois minutes plus tard. Le score n'évolue pas pour autant. Mondercange force son destin et tient le public en haleine jusque dans les dernières secondes. Goedert sauve le résultat, grâce une claquette lors de l'ultime action de la rencontre.

 

Stade communal. Belle pelouse. Arbitre M. Torres Da Rocha Fernandes, assisté de MM. Lemmer et Fernandes Matos. 150  spectateurs.

Le but  : Bahovic (50 e ).

Cartons jaunes : Wetie (50 e ), Lebresne (67 e ) à Mondercange. Rolandi (15 e ), Planel (87 e ) à Rodange.

MONDERCANGE : Roulez - Afoun, Biever, Martin, Kintziger - Nguyen, Mvele (66 e Leduc), Lebresne, Wetie - Baizidi (74 e Oliveira), Bei (66 e Piskor).

RODANGE : Goedert - H. Ramdedovic, Tape, Vantard, De Oliveira Gomes - Bahovic, Rolandi (60 e Planel), Bishevac, Boulahfari,El Guerrab (76 e Rozier) - Hornuss (82 e A. Ramdedovic).

 

Jacques Muller (coach de Mondecange) : «C'était un match plutôt correct de notre part. Rodange n'a qu'une occasion qui donne un but. En première période, un de leurs joueurs aurait mérité un carton jaune-rouge. Et ils obtiennent un coup franc pour le but sur une faute trop légère. Je suis déçu pour mes joueurs. Le score nous punit.»

Seraphin Ribeiro (Rodange)  : «Ce sont de très bons points pour nous. Mondercange joue le tout pour le tout. On joue mal, on prend quand même des points. Le fond de jeu n'était pas intéressant, mais il y a la victoire.»

 

Isabelle Foltz, Le Quotidien

Retour

Suivez-nous sur

Ce site utilise des cookies pour obtenir des statistiques d'utilisateurs. Vous trouvez des détails dans nos conditions d'utilisations. En savoir plus...